Le guide de votre bien-être à domicile

Cardiofréquencemètre

Cardiofréquencemètre : Comment ça marche ?

cardiomètre

© Beurer

Petit accessoire électronique indispensable au sportif, il permet de gérer son effort et d’adapter son rythme cardiaque. Encore faut-il savoir l’utiliser ? Suivez le guide
  1. Cardiofréquencemètre : l’accessoire de vos séances de sport
  2. Comment l’utiliser ?
  3. Calcul de sa fréquence cardiaque maximum
  4. Calcul de sa fréquence cardiaque minimum

Cardiofréquencemètre : l’accessoire de vos séances de sport

Pour chacun de nous, la fréquence cardiaque peut être vérifiée au niveau du pouls, mais lors d’une pratique sportive, la man½uvre est plutôt délicate et le résultat est faussé, surtout lorsque la prise de mesure est faite en fin d’effort. Petit accessoire électronique plutôt ingénieux, le cardiofréquencemètre réceptionne les fréquences électriques du c½ur pendant l’effort

Le travail du c½ur se calcule par la fréquence de ces battements cardiaques qui est l’unité de la mesure cardiaque. Selon les individus, son nombre dépend de plusieurs facteurs et peut être très fluctuant d’un jour à l’autre en relation directe avec les conditions climatiques ou encore la forme physique. Grâce au cardiofréquencemètre et à la connaissance de ces données moyennes, le sportif peut gérer l’intensité dès ses efforts et gérer un programme d’entrainement personnel en vue de progresser dans ces capacités d'endurance.

Comment l’utiliser ?

Avant d’utiliser un cardiofréquencemètre, il faut connaitre son potentiel cardiaque et évaluer le plus précisément possible sa fréquence cardiaque maximum à l'effort (FCM) et sa fréquence minimum, calculée au repos. Il faudra toujours stabiliser son effort entre ces deux constantes et ne jamais dépasser sa fréquence cardiaque maximale. Généralement, la mesure de l’intensité de cette fréquence maximale représente l'état de forme physique du sportif. D'où l’importance de connaître à l'instant T sa fréquence cardiaque pour gérer au mieux son potentiel cardio lors de l'effort et ne pas se mettre dans la zone rouge.

Calcul de sa fréquence cardiaque maximum

Le test d'effort de course, pratiqué chez le médecin (vélo) permet de l'évaluer, mais on peut la calculer suivant son âge : Exemple : la fréquence cardiaque maximum d’un homme âge de 30 ans est égal à 190 battements par le calcul suivant : 220 -30 = 190 pulsations avec +/- 10.

Ce calcul général ne représente pas toujours la fréquence cardiaque maximum précise selon les individus. La meilleure méthode reste le calcul en test d’effort chez le médecin ou lors d’une course effectuée à une intensité maximale sur piste ou en pleine nature.

Calcul de sa fréquence cardiaque minimum

C'est la fréquence cardiaque au repos à contrôler de préférence au réveil pendant une période courte d’une minute environ. Prendre cette mesure plusieurs jours de suite, elle doit toujours être la même pour révéler de bonnes capacités cardio-vasculaires.

Il est nécessaire avant d’utiliser son cardiofrèquencemètre de connaitre une troisième donnée cardiaque, soit la fréquence cardiaque en phase de récupération, soit tout de suite après l'effort. Elle vous permettra de vérifier si les battements de votre c½ur diminuent rapidement après un exercice physique. Cette fréquence est le meilleur indicateur pour savoir si l'effort effectué a été trop intense pour le c½ur lors de la phase de récupération.

Après cela, vous entrez vos paramètres personnels comme votre poids, votre âge, la durée de l’effort et le cardiofréquencemètre va calculer, entre autres, le nombre de battements de c½ur par minutes d'effort (BPM).